À la découverte de la Riviera vaudoise.

Que je sois plongée dans la lecture d’un livre ou en pleine conversation sur le trajet vers Genève, je ne peux m’empêcher de regarder par la fenêtre dès que l’on aperçoit le lac Léman.

Quelle que soit la saison, la vue sur les vignobles escarpés et le lac Léman est époustouflante. Il est grand temps de découvrir la région de Lavaux et de la Montreux Riviera – au bord du lac, sur les hauteurs et lors d’un voyage dans le passé.

Douceur printanière sur la Montreux Riviera.

Sur la Riviera, entre les palmiers, le lacs et le soleil, on se croirait au Tessin ou en Italie. Les gens sont détendus, déambulent tranquillement le long de la promenade et profitent du beau temps de ce début de printemps. Et déjà, je me sens comme en vacances.

Comme à tous les endroits où des promenades au bord du lac s’offrent aux visiteurs, Montreux ne fait pas exception: il faut voir et être vu. Le promeneur qui longe le bord du lac, de Lutry à Villeneuve, trouvera quantité de bars, de restaurants et autres possibilités pour faire une halte et profiter de l’ambiance méditerranéenne.

Freddie Mercury était lui aussi tombé sous le charme de cette atmosphère relaxante. Le chanteur légendaire du groupe Queen a en effet vécu à Montreux et y a même enregistré certaines chansons dans son studio. Sa statue de bronze installée le long de la promenade du bord du lac nous rappelle cette époque. Elle est un lieu de pèlerinage pour les fans autant qu’une attraction pour les touristes.

Sur les hauteurs: Rochers-de-Naye.

En face, le chemin de fer à crémaillère «Marmottes Paradis» nous paraît bien tentant. Ni une ni deux, nous voici prêts à partir à l’assaut des Rochers-de-Naye. Cette montagne est pour les Montreusiens l’équivalent du Gurten pour les Bernois ou de l’Üetliberg pour les Zurichois. Nous prenons place dans le train, et c’est parti.

Le train se tortille, grince et gémit; en une heure à peine, le chemin de fer à crémaillère se hisse au sommet de la montagne qui culmine à 2000 mètres au-dessus du lac Léman. Et d’ailleurs: Le train à crémaillère circule toute l’année; demi-tarif, AG ou carte Junior sont acceptés à bord.

Conseils pour des excursions au printemps et en été.

  • Randonnée: les Rochers-de-Naye sont le point de départ de plusieurs excursions. Les itinéraires 18 et 19 de Suisse Rando passent par cet endroit. Les sentiers les plus populaires commencent à la gare de Montreux et conduisent les randonneurs vers les montagnes en passant par Les Avants ou Les Cases.
  • VTT et vélos classiques: depuis Les Paccots en direction de Montreux (itinéraire no 14) ou, avec un vélo classique, de Montbovon à Aigle.
  • Escalade: attention, cette activité est réservée aux personnes expérimentées! La via ferrata, avec ses surplombs rocheux et ses passerelles suspendues, ne convient pas aux âmes sensibles, mais est réservée aux sportifs accomplis. La section de varappe est accessible depuis la halte Jaman via le Col de Bonaudon. Suivre simplement les panneaux indicateurs «Via Ferrata». L’équipement nécessaire pour cette activité peut être loué à la gare de Glion ou dans les magasins de sport de Vevey et de Montreux.
  • Observation de marmottes: les Rochers-de-Naye sont le paradis des marmottes. Le centre d’information didactique qui s’y trouve offre une approche ludique aux visiteurs qui souhaitent en savoir davantage sur les marmottes, dont il existe onze espèces réparties sur divers continents. On peut observer ces rongeurs à travers les fenêtres et même découvrir leur terrier grâce à une caméra.
  • Plantes des Alpes: dans le jardin botanique alpin «La Rambertia», les visiteurs peuvent admirer une collection de plus de 1000 plantes alpines (de juin à octobre).

 

Un voyage au Moyen Âge.

Le train régional (ligne S2) nous emmène directement jusqu’à la gare de Veytaux-Chillon. En quelques minutes à pied, nous rejoignons le Château de Chillon, pour une plongée au coeur du Moyen-Âge. Ce monument historique de toute beauté, et le plus visité de Suisse, et situé les pieds dans l’eau.

 

Parenthèse historique: ce magnifique château est posé sur son îlot rocheux depuis le XIIe siècle. Il servait de protection naturelle et de site stratégique pour le contrôle des passages entre le nord et le sud de l’Europe. À cette époque, les comtes de Savoie contrôlent la forteresse. Plus tard, au XVIe siècle, les Bernois conquièrent le pays de Vaud et prennent possession du château de Chillon. Plus tard, à la faveur de l’indépendance vaudoise, le château devient propriété du nouveau canton de Vaud. Il est ensuite utilisé comme dépôt d’armes et de munitions, et comme prison cantonale. Sa célébrité est due à l’écrivain anglais Lord Byron, qui a composé un poème à son sujet.

 

Le château peut être visité presque chaque jour, avec ou sans guide. Pour être mieux renseigné, il est conseillé d’opter pour une visite guidée. Diverses possibilités s’offrent aux visiteurs: un voyage ludique et animé dans le temps, une visite guidée approfondie du château avec dégustation de vin, un atelier ou encore une expérience audiovisuelle. Quant aux enfants, une carte au trésor Drako a été conçue pour qu’ils puissent visiter le château guide en main. Le château accueille par ailleurs des expositions et des événements culturels.

 

Montreux et sa région possèdent encore bien d’autres côtés surprenants à découvrir. Voici quelques conseils.

  • Promenade à travers les terrasses du vignoble de Lavaux: cette région viticole entre Lausanne et Vevey, reconnue comme patrimoine mondial par l’UNESCO, vaut le détour. Les vignerons-encaveurs sont ici légion. Visiter Lavaux est une expérience exceptionnelle, comme le confirme notre bloggeuse, funambuline. Son récit est à découvrir ici.
  • Randonnée et cyclisme dans la réserve naturelle «Les Grangettes»: cette réserve naturelle est connue pour ses différentes espèces ailées comme le héron, le martin-pêcheur ou autres oiseaux migrateurs, mais aussi pour ses mammifères comme le castor. À découvrir, trois chemins en pleine nature pour un temps de marche entre 30 et 90 minutes.
  • Vibrer au rythme du Montreux Jazz Festival: ce festival, dont la réputation n’est plus à faire, a lieu chaque année pendant 16 jours en juillet et attire la fine fleur des musiciens.
  • Vieille ville de Montreux: située dans un endroit idyllique en haut de la ville; une architecture harmonieuse, de jolies ruelles, de vieilles demeures et de charmants cafés. Attention, cette zone est en pente, il faut donc grimper!

 

Fotos: Pascal Erb

52 articles

Une pensée à “À la découverte de la Riviera vaudoise.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *