«Nous attendons un très grand nombre de voyageurs à Pâques»

Trafic de Pâques dans le tunnel de base du Saint-Gothard (GBT): la grande première. Quels sont les défis à relever? Dimitri Berli, planificateur de l’offre aux CFF, évoque avec nous la forte affluence escomptée, les 44 000 places assises supplémentaires et les solutions alternatives pour les randonneurs et les vacanciers.

Dimitri Berli, les CFF sont-ils prêts à affronter la forte affluence de voyageurs pour Pâques?

Nous avons fait tout notre possible pour nous armer en vue du trafic de Pâques. Nous sommes donc globalement prêts et attendons un très grand nombre de voyageurs, surtout en direction du Tessin et de l’Italie. Fournir les capacités requises en cette période relève incontestablement du défi. Nous essayons de dédoubler autant de trains que possible. Avant ou après une course ordinaire, nous nous arrangeons pour intercaler un train supplémentaire. Cela nous permet de doubler les capacités des relations les plus demandées.

Qu’est-ce qui vous cause du souci?

En plus des trains nationaux et internationaux, l’axe du Saint-Gothard est aussi emprunté par plusieurs systèmes de RER et le trafic marchandises de transit. Cette ligne est donc très chargée; il n’y a quasiment plus de sillons disponibles. Pour circuler dans le GBT, les trains sont en outre soumis à des exigences de sécurité particulières, si bien que tous ne sont pas admis. Et enfin, il n’est pas encore possible de faire circuler sur l’axe du Saint-Gothard des trains duplex, qui offrent des capacités nettement supérieures aux trains à un niveau. Tous ces éléments viennent compliquer encore l’exploitation.

Comment allez-vous surmonter tout ça?

En direction du Tessin, nous proposons 44 000 places supplémentaires. Nous allons faire circuler 25 trains supplémentaires et renforcer les trains réguliers au maximum en y ajoutant des voitures. Les voyageurs se rendant de Zurich à Locarno pourront aussi prendre des trains directs lors des jours critiques.

Qu’en sera-t-il du transport de vélos?

Comme je l’ai déjà dit, nous devons respecter des consignes de sécurité dans le tunnel de base du Saint-Gothard. Il est donc obligatoire de réserver des places pour les vélos. Du Vendredi saint au lundi de Pâques, il sera aussi possible de faire le trajet aller-retour de Zurich à Bellinzone à bord du «Gotthard Weekender», qui marque plusieurs arrêts sur la ligne panoramique du Saint-Gothard. Ce train qui comporte plus de place pour les vélos et les bagages est idéal pour les randonneurs et les vacanciers. De plus, il ne nécessite pas de réservation pour les vélos.

Avez-vous un dernier conseil pour les voyageurs qui veulent partir dans le sud pour Pâques?

Le plus important est de planifier son voyage le plus tôt possible! Nous conseillons aussi aux voyageurs qui veulent se rendre au Tessin d’éviter les trains EC et de réserver leurs places assises. Les voyageurs au départ de Zurich ont tout intérêt à préférer les trains qui partent à xxh32. Les voyageurs allant de Bâle ou Lucerne à Arth-Goldau ont intérêt à prendre les trains qui partent à xxh18. Nous recommandons aussi à tous les voyageurs de se rabattre sur les trains supplémentaires et leur rappelons que des conseillères et conseillers seront présents pour les renseigner à Zurich, Arth-Goldau, Lugano, Locarno et Bellinzone.

Dimitri Beerli

Dimitri Beerli

Informations et recommandations pour les trajets à Pâques: Horaire CFF

Informations complémentaires sur le transport de vélos: www.cff.ch/velo.

33 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *