Markus Leutwyler

20 articles

Les initiatives de ma mère pour m’occuper lorsque je m’ennuyais ont probablement eu une influence déterminante sur ma vie. À l’époque, nous prenions les transports publics et nous roulions sans but précis jusqu’à ce que je sois fatigué et satisfait. Aujourd’hui encore, j’adore rouler. Encore plus depuis que je suis moi-même aux commandes des locomotives et que je conduis des trains 1000 à 10 000 fois plus lourds que moi. En tant que mécanicien, on a un point de vue unique sur les choses. Je me réjouis de vous faire partager mon expérience!

Trier les histoires par:

Le rythme des trains.

Depuis qu’il existe, le chemin de fer inspire les musiciens. Battements, grincements, les roues des trains produisent des sons variés. Des crissements retentissent dans les virages, tandis que les locomotives à vapeur halètent, sifflent et entonnent leur fameux «tchou-tchou». Autrefois, lorsque les voies n’étaient pas encore soudées, chaque bogie battait deux croches au passage du joint de rail. Soit quatre temps par voiture. Des bruits évocateurs, qui font surgir dans nos esprits des images de voyages et nous rappellent des scènes d’adieux ou de retrouvailles. Des souvenirs de voyage seul ou accompagné, dans le cadre professionnel ou privé.