Sillonner l’Europe en train: Zurich–Budapest.

Interrail? De quoi éveiller des souvenirs – jusque dans notre rédaction. Les plus beaux récits et quelques astuces pour que vos voyages Interrail en Europe soient inoubliables.

 

Parcours: Zurich–Budapest.

Tous les ans, je me rends à Budapest avec mes amis. But de notre voyage: le festival Balaton Sound. Nous nous y rendons généralement en voiture mais il y a deux ans, nous avons découvert qu’un train de nuit reliait Zurich à la capitale de la Hongrie. Nous n’aurions jamais pensé que c’était si agréable de faire ce voyage en train. C’est dans un grand compartiment à six que nous avons entamé nos vacances – compartiment partagé par d’autres Suisses en route pour le festival, le hasard faisant souvent bien les choses. Nous avons rapidement entamé la conversation et nous avons fait plus ample connaissance au cours d’une partie de Uno, interrompue vers minuit par l’agent de train nous demandant de faire moins de bruit.

Les quelques heures de sommeil restantes furent bienvenues. Car avant de nous rendre au lac Balaton, le plus grand lac intérieur d’Europe, nous voulions visiter «la perle du Danube». Arrivés à Budapest, nous avons pris congé de nos nouveaux amis, non sans avoir échangé nos numéros de portable pour nous retrouver au festival.

Interrail Global Pass: 30 pays, 1 pass, des rencontres inoubliables.

Envie de passer cinq voire dix jours au cap Nord ou deux semaines en Europe du Sud? Avec Interrail, voyagez sans frontières à travers 30 pays d’Europe. Découvrez nos destinations et nos offres sur cff.ch/interrail.

 

Idée de voyage: Budapest.

Budapest est facile à visiter à pied. Pour s’en faire une première idée, il vaut la peine de monter au Burgenberg. De là, le panorama sur la ville historique traversée par le Danube est incroyable, avec, à gauche, Buda avec le Palais Royal de l’époque pré-médiévale et à droite, le somptueux Parlement.

Toutes ces émotions méritent bien un remontant. En trois jours, nous avons découvert quelques restaurants qui valent le détour.

Tout d’abord, apéritif au Szimpla Kert.
Un endroit insolite qu’il faut voir à tout prix. Les innombrables salles sont aménagées dans un style trash inattendu avec de petits détails surprenants. La clientèle y est internationale.

Vintage Garden.
Ici, c’est tout le contraire. C’est un lieu idyllique pour manger au calme. La carte est fournie et peu importe ce que l’on commande: les assiettes, magnifiques, valent toutes une #FoodPhoto pour Instagram… 😉

Gelarto Rosa.
Si l’on a encore de la place pour un dessert, un détour par la Gelarto Rosa s’impose. Mais les glaces sont si belles que c’est presque un crime de les manger. Et on y trouve des parfums totalement inédits.

Pour manger les meilleures pâtes…
…une seule adresse: l’Akademia Italia, à deux pas de la basilique. Un restaurant stylé qui fait des pâtes maison à tomber. On peut même voir le cuisinier les préparer.

Budapest, c’est aussi ses bains thermaux et ses nombreux festivals intra et extra muros – dont le célèbres Sziget, qui a lieu au cœur de la ville. Voilà. Il est temps de jeter un dernier regard vers le château de Buda pour me rendre au Balaton Sound Festival.

Pascal, Digital Content Creator

 

 

25 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *