Excursion au World Nature Forum.

J’aime aller en Valais. À chaque fois, je suis saisie par la majesté des montagnes avec leurs glaciers imposants, leurs cols enneigés et leurs immenses forêts. Aujourd’hui, j’ai décidé de visiter le World Nature Forum, qui a vu le jour en 2016 à Naters, pour approfondir mes connaissances sur l’espace alpin.

Je monte dans le train à Berne, sur la ligne pittoresque qui longe le lac de Thoune, admirant la vue sur le paysage alpin. Après avoir traversé le tunnel de base du Lötschberg, j’arrive à Brigue. De la gare, il ne me reste plus qu’un peu de marche pour atteindre Naters, après avoir enjambé le Rhône. Le World Nature Forum est visible de loin: un bâtiment blanc, moderne, en plein milieu de la ville.

 

Petit-déjeuner paysan.

À l’entrée de l’exposition, une odeur irrésistible de café et de croissants me monte aux narines. Un copieux buffet petit-déjeuner a été installé entre l’espace Panorama 3D et la cafétéria. Si j’avais su qu’un petit-déjeuner paysan à base de spécialités locales était proposé tous les dimanches de 9h00 à 13h00, j’aurais combiné ma visite du musée avec un brunch dominical.

 

Une balle de golf et un sac à dos virtuel pour découvrir l’espace alpin.

Les journaux parlent presque tous les jours de la fonte des glaciers et des forces naturelles dans les Alpes, mais au fond je connais très mal les phénomènes géologiques à l’œuvre. Je suis impatiente de découvrir ce que le World Nature Forum a à m’apprendre.

 

Une balle de golf et un sac à dos virtuel prenant la forme d’une carte électronique. Au rez-de-chaussée, j’utilise la balle rouge pour la première fois dans l’installation consacrée aux chemins de l’eau. Je suis avec concentration le cheminement de la balle à travers les tubes, tuyaux et clapets. J’agite mon sac à dos virtuel au-dessus des stations de récupération prévues. Plus tard, je me vois proposer des itinéraires de randonnée personnalisés, en fonction de l’endroit où j’utilise la carte électronique.

 

 

Le monde des glaciers.

J’emprunte l’escalier des glaciations, magnifiquement décoré, pour accéder au premier étage, puis pénètre dans l’espace d’exposition consacré à la haute montagne.

Puis-je vraiment imaginer ce que pèsent la glace, l’eau ou les glaciers? Je soulève les poids correspondants et remarque bien vite que les formations glaciaires pèsent incroyablement lourd. La maquette orientable me permet également de faire «couler» moi-même un glacier vers l’aval. Je découvre comment se forment les montagnes, comment l’eau façonne le paysage et ce à quoi ressemblerait la Suisse sans les Alpes. Ailleurs, je vis l’histoire passionnante du crash d’un avion Dakota sur le glacier du Gauli, grâce à une reproduction miniature de l’avion et à des bandes son qui me transportent littéralement.

 

Une exposition tout sauf ennuyeuse!

Finie l’époque où les expositions faisaient mourir d’ennui leurs visiteurs à grands coups de panneaux explicatifs particulièrement compliqués. Bien sûr, ici aussi, le visiteur accède aux informations nécessaires, mais sous la forme de textes percutants et de nombreux supports visuels. Les stations interactives et les jeux me plaisent tout particulièrement. J’imagine aisément que les enfants et les adultes curieux puissent y passer des heures à écouter, toucher, regarder et tester.

 

Film panoramique: le Valais sous son plus beau jour.

Rien ne m’avait préparée à la beauté du film panoramique que j’allais voir. Sur un écran de 100 m², les images m’emmènent tout en haut des sommets enneigés et me font découvrir l’incroyable nature valaisanne au fil des saisons. Pour moi, ce film à lui tout seul vaut déjà la visite du World Nature Forum.

 

La ville alpine de Brigue et son palais Stockalper.

Un voyage à Brigue ne serait pas complet sans une visite du palais baroque Stockalper. Je visite la cour à arcades, qui abrite une calèche postale au charme nostalgique, et me repose sur un banc dans le parc du palais. En déambulant dans la vieille ville pittoresque, je découvre tout un entrelacs de ruelles étroites ainsi que d’adorables petites boutiques.

L’aigle du col du Simplon.

Le car postal rallie Brigue au col du Simplon en 45 minutes. Le voyage à lui seul vaut la peine, par les panoramas qu’il offre sur les parois rocheuses et les vallées. Je retrouve grandeur nature tout ce que j’ai appris au World Nature Forum.
Une brise fraîche souffle en haut du col du Simplon, j’enroule une écharpe autour de mon cou. Sur une hauteur trône la fameuse statue de l’aigle, qui veille sur les montagnes. J’aime le haut plateau alpin et les feuillages mordorés des arbres et buissons en automne.

Après une longue balade à la découverte des environs, je reprends le bus pour Brigue. Dans le train qui me ramène à Berne, je me repose en faisant défiler dans ma tête les paysages de l’Oberland bernois et du Valais que j’ai contemplés avec tant de bonheur.

 

Des économies grâce à la carte journalière pour 2.

Avec la carte journalière pour 2, vous voyagez en Suisse avec la personne de votre choix pour seulement 75 francs, pendant toute une journée, en train, en bus, en tramway et en bateau. Sur simple présentation, la carte journalière pour 2 vous permet aussi de bénéficier de deux entrées au World Nature Forum pour le prix d’une. Voir l’offre.

 

 

Autorin: Helga Bächler

 

 

 

23 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *