Promenade à travers la «terre des trois soleils».

Pas besoin de faire des centaines de kilomètres pour se sentir en vacances: découvrez la Suisse romande sous son meilleur jour (et sous le soleil) lors d’une promenade à travers la région de Lavaux.

Sauvage en hiver, Lavaux devient souvent torride en été, grâce aux fameux «Trois Soleils», c’est-à-dire le soleil direct, le reflet du soleil sur le Lac Léman et le reflet du soleil sur les murs des terrasses des vignobles. Si la région est un terroir magnifique pour la culture du vin, elle est surtout d’une beauté à couper le souffle en toute saison avec sa vue sur les vignes, le lac et les sommets alpins.

Une escapade proche de chez vous.

De toute la Suisse, vous vous rendez facilement, rapidement et confortablement en transports publics à Lausanne, Puidoux-Chexbres ou Montreux. C’est là que commence votre journée de découverte de Lavaux et Montreux Riviera. Plus d’informations

 

Sac au dos avec les chaussures de marche, appareil photo et lunettes de soleil, j’ai pris un bateau en direction de Vevey au départ d’Ouchy, ce qui permet d’avoir un aperçu complet, depuis le lac, de tout Lavaux. Et quel bonheur d’être sur le lac, quelle que soit la météo, le point de vue est sublime! Depuis Vevey, un petit café sur une terrasse de la magnifique Place du Marché avant de me remettre en route avec le train des vignes en direction de Chexbres. Dans ce train, qui grimpe en plein milieu des vignes, impossible de ne pas se coller à la vitre pour regarder le paysage.

 

Chexbres profite d’une des plus belles vues sur Lavaux, situé sur les hauts des vignobles, il est une base de départ parfaite pour s’y promener. À vous de décider si vous préférez descendre vers Rivaz ou Saint-Saphorin, ou prolonger votre balade en direction d’Épesses et de Cully. Chacun de ces villages mérite une visite et chacune de ces balades est magnifique. Pour ma part, j’ai choisi la voie la plus tranquille, je suis descendue vers Rivaz. La promenade qui prend une petite demi-heure en temps normal, m’en prend facilement le double à cause de mes pauses photographiques. Mais il est impossible de ne pas avoir envie de garder des souvenirs de ce paysage somptueux sous toutes ses coutures.

A Rivaz, c’est l’occasion de découvrir le Vinorama afin d’en savoir plus sur les cépages et les vins locaux. Depuis Rivaz, j’ai décidé de repartir en direction de Cully. Depuis la gare, il faut quelques minutes pour atteindre le débarcadère. C’est le moment que j’ai choisi pour m’arrêter sur une terrasse, presque les pieds dans l’eau, pour déguster un verre de vin des vignobles que je venais de traverser, en regardant le lac.

51 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *