Les pirouettes du géant de 90 tonnes.

Si vous empruntez souvent la ligne diamétrale de Zurich, vous l’aurez certainement déjà remarqué avant d’entrer dans la ville de la Limmat: les CFF possèdent une nouvelle plaque tournante pour locomotives et voitures, qui atteint l’honorable vitesse de pointe de 3,6 km/h.

La boîte à outils des CFF se dote ainsi d’un nouveau composant de taille: une installation de 90 tonnes, qui n’en reste pas moins mobile. Dans le jargon des CFF, cet engin unique en son genre se nomme «dispositif de déplacement rotatif». Il a été acheminé en automne par convoi spécial jusqu’au centre de réparations de Zurich-Altstetten.

Sa mission: manœuvrer rapidement et efficacement locomotives et voitures entre les voies de réparation de la halle et celles de l’exploitation commerciale. Le dispositif de déplacement rotatif pouvant à la fois tourner à 90 degrés et pousser des véhicules, il est d’une grande utilité: «Nous avons moins de manœuvres complexes à effectuer et gagnons en flexibilité», se félicite le chef de projet Walter Bucheli. Les pirouettes sont donc désormais confiées au mastodonte.

Et cette nouvelle acquisition a vraiment bon dos: elle peut porter des véhicules pouvant peser jusqu’à 100 tonnes. Pas étonnant que sa vitesse de pointe ne dépasse par les 60 mètres par minute.

Vitrines devant la halle historique.

Au fait, le dispositif de déplacement rotatif n’est pas la seule nouveauté à Zurich-Altstetten: la grande halle de réparation a aujourd’hui une autre allure qu’en 1908, date de naissance des anciens ateliers principaux des CFF. La nouvelle façade vitrée de la halle fait quasiment office de vitrine pour les voyageurs (et autres curieux). Mais la meilleure manière de découvrir le nouveau centre de réparations de Zurich-Altstetten est de le visiter! Vous pourrez même monter gratuitement à bord du géant de 90 tonnes.

 

33 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *