Au plus près des coutumes suisses grâce à Mobility.

Ça y est: les feuilles des arbres changent peu à peu de couleur et les premiers vendeurs de marrons font leur apparition aux abords des gares. Mais au lieu de déplorer la fin de l’été, nous avons fait des projets pour l’automne: pendant une demi-journée, nous emmenons notre amie Myriam en Appenzell afin de découvrir les coutumes locales ensemble, de l’intérieur. Le mois d’octobre s’y prête particulièrement bien, puisque de nombreux villages accueillent alors les traditionnelles foires au bétail. La commune de Heiden organise l’une des plus importantes de la région le premier samedi du mois.

Le SwissPass, sésame pour la Suisse.

Mon épouse Mamiko et moi-même habitons certes à Zurich, mais ce n’est qu’à Saint-Gall que nous prendrons la voiture pour notre petit périple. C’est toute l’idée sous-tendue par Mobility: aller le plus loin possible en train pour ensuite seulement passer au véhicule individuel. Nous voilà donc dans l’ICN pour une petite heure afin de rejoindre Saint-Gall via Winterthour.

Pour notre excursion du jour, nous avons opté pour un petit bolide, une Audi Q3 de la catégorie «Emotion» (le choix s’avérera judicieux, surtout lorsqu’il faudra venir à bout du dénivelé de 120 mètres qui existe entre Saint-Gall et Heiden!). Au préalable, j’ai pris la précaution de mettre mon abonnement Mobility sur mon SwissPass, ce qui m’a permis non seulement de l’utiliser comme abonnement demi-tarif dans le train, mais aussi comme clé de voiture électronique pour Mobility.

Il suffit d’effleurer le capteur situé sous le pare-brise avec le SwissPass pour déverrouiller le véhicule. Une fois dans l’habitacle, il me faut un moment pour parvenir à démarrer. C’est que je cherche la serrure de contact, quand il y a en fait un bouton «on/off»… Le problème classique de quelqu’un qui n’a encore jamais conduit une Audi aussi moderne!

heiden-viehschau-mit-sbb-mobility-02

heiden-viehschau-mit-sbb-mobility-03

À la grande surprise de notre amie Myriam, nous commençons par évoluer sur le tapis rouge qui recouvre le «quartier Raiffeisen». L’espace d’un instant, nous nous prenons un peu pour des célébrités… Il faut absolument avoir fait cette incroyable expérience une fois dans sa vie, avec ou sans voiture! Mais le but de notre excursion combinant train et voiture se trouve à l’extérieur de la ville, dans l’ancienne station thermale de Heiden.

Une foire au bétail dans les règles de l’art.

Dans le centre du village, pas de trace de la foire au bétail. Il n’y a même pas d’indications concernant son emplacement, mais nous finissons tout de même par la trouver à côté du restaurant Bären grâce au GPS. Il est dix heures du matin, la manifestation vient tout juste de commencer et nous n’avons rien raté. Les vachers des communes de Heiden et de Grub, eux, sont arrivés très tôt avec leurs plus beaux bœufs, vaches et taureaux. La foire au bétail annuelle est un grand jour pour de nombreux exploitants. Le portail d’entrée est décoré de fleurs, et de nombreux paysans portent l’habit traditionnel appenzellois.

heiden-viehschau-mit-sbb-mobility-04

Michael Eugster est le responsable de la foire au bétail. Pour faire connaître la tradition à un public venu nombreux, il propose une visite très instructive. Il explique les finesses de son costume traditionnel, la signification des cloches, tous les critères du concours de beauté et la manière dont ceux-ci influencent le classement de chaque animal (en bref, il s’agit pour les juges d’évaluer les bêtes selon certains critères et de les placer dans l’ordre correspondant).

heiden-viehschau-mit-sbb-mobility-05

Quelque part, on entend un zäuerli, sorte de yodel appenzellois. Les jeunes du village vendent beaucoup de billets pour la grande tombola. Nous en achetons chacun un, car les prix sont particulièrement intéressants, même si peu adaptés à la vie citadine: le grand gagnant remporte un veau, les autres des porcelets, des poules, un équipement de ski ou encore une tronçonneuse.

heiden-viehschau-mit-sbb-mobility-06

Après avoir fait le tour de la manifestation et pris des dizaines de photos de vaches, nous n’avons plus le temps pour un tour en calèche. En revanche, avant de poursuivre notre périple avec notre véhicule Mobility, nous nous offrons une portion de pain des Alpes au marché paysan… Nous reviendrons sûrement un jour à Heiden, où nous en avons appris beaucoup sur les coutumes suisses, ne serait-ce que pour récupérer notre lot de tombola!

heiden-viehschau-mit-sbb-mobility-07

La lutte suisse à la fête du fromage de Schwägalp.

Myriam, Mamiko et moi aimons bien prendre le train. En Appenzell, nous apprécions tout particulièrement le charme de la ligne du Appenzeller Bahn, qui relie les différentes localités en serpentant au gré des collines. Le rail est idéal pour ces excursions où le trajet lui-même est le but du voyage, mais ce samedi, nous voulons découvrir le plus de choses possible en un temps limité. Nous voulons aussi pouvoir nous arrêter pour prendre des photos ou boire un verre quand nous en avons envie; grâce à la mobilité combinée rail-route, en une demi-journée, nous pouvons partir de Zurich pour assister à une foire au bétail du côté de Saint-Gall, mais aussi nous rendre à la fête du fromage de Schwägalp.

schwaegalp-mit-sbb-mobility-08

À peine arrivés à la fête du fromage de la fromagerie d’alpage de Schwägalp, nous nous essayons à un sport national: la lutte suisse. Thomas Sutter, roi de la lutte en 1995, et Samuel Giger, jeune talent de la discipline, sont là et donnent des consignes aux débutants. Les plus jeunes semblent avoir moins de difficultés que nous et se roulent littéralement dans la sciure de bois…

schwaegalp-mit-sbb-mobility-09

Notre conseil: c’est le moment d’essayer l’abonnement annuel Mobility! Si votre AG ou votre abonnement demi-tarif se trouve sur un SwissPass, pour tout achat d’un abonnement annuel Mobility SwissPass, vous profitez automatiquement d’un crédit de circulation de 25 francs. Une offre intéressante pour tous ceux qui aiment se déplacer sans contraintes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *