Randonnée sur le Rigi: une ascension de 1414 mètres vers le bonheur.

Ancienne étudiante à Lucerne, je me sens comme chez moi près du Rigi: pour y admirer la percée des bourgeons au printemps, échapper à la chaleur qui descend sur la vallée en été, au brouillard en automne ou encore faire de la luge en hiver. Le temps était donc venu d’organiser une randonnée sur «la reine des montagnes»!

rigi_wanderweg

Me voici donc assise dans l’un des premiers trains reliant Berne à Lucerne en ce dernier jour de septembre. Et comme une telle opportunité se partage, nous sommes cinq dans le train à apprécier, quoiqu’un peu endormis, un impressionnant lever de soleil à l’horizon. Une magnifique journée d’automne aux températures quasi estivales et au ciel dégagé se prépare. Il n’a pas été difficile de convaincre notre petit groupe d’entreprendre cette randonnée sur le Rigi: les Bernois sont toujours ouverts à la nouveauté et la Carte journalière Plus rend l’expédition très abordable. Nous avons en outre été ravis de découvrir que les trajets en bateau sur le lac des Quatre-Cantons et en train sur le Rigi sont compris dans le réseau de la carte journalière et de l’AG.

_mg_0451

Charmante traversée à bord du bateau à moteur Winkelried.

Arrivés à Lucerne, nous nous rendons rapidement à la station et prenons place à bord du Winkelried à destination de Vitznau. Le soleil domine alors les montagnes et la ville de Lucerne offre aux regards son jour le plus ensoleillé. Après un trajet d’une heure, ponctué de «Aaaah» et de «Oooh», nous atteignons Vitznau au pied du Rigi. Tandis que les autres voyageurs se pressent pour avoir une place de choix dans les petits trains rouges du Rigi, nous prenons notre temps. Nous marchons tranquillement le long de la ligne de chemin de fer et commençons aussitôt notre randonnée: 1414 mètres de dénivelé et 10 km de marche nous attendent, de Vitznau à Rigi Kulm (1798 mètres), en passant par Gruebisbalm, Romiti-Felsentor, Rigi Kaltbad et Rigi First.

aussicht

À la clé: fondue en plein air au cœur des Alpes et vue imprenable.

Cet idyllique chemin de randonnée nous mène progressivement au sommet, non sans nous faire profiter d’un spectacle varié: train du Rigi, vue exceptionnelle sur le lac des Quatre-Cantons, montagnes. Le petit village de Rigi Kaltbad et ses nombreux touristes bousculent brièvement notre marche et nous nous laissons surprendre par le soudain brouhaha. C’est avec soulagement que nous laissons derrière nous l’agitation du village et, avec davantage de regret, ses jolis bains minéraux et spa, pour poursuivre notre ascension, de préférence sur les chemins les moins fréquentés. Après trois heures éprouvantes, nos estomacs nous imposent toutefois un arrêt. À proximité de Rotstock, nous trouvons l’endroit parfait pour dévorer le contenu de nos sacs à dos. Beaucoup de fromage, de pain, de vin blanc et un réchaud à alcool: nous dégustons notre merveilleuse fondue en plein air, sous les regards envieux (des Suisses) ou étonnés (des touristes).

dsc05368 fondue

À nous le sommet.

Nous reprenons la marche avec moins d’allant une fois nos ventres remplis de fromage et de vin blanc. Nous distinguons donc avec d’autant plus de joie la tour de transmission rouge et blanche de Rigi Kulm. Le chemin jusqu’au sommet semble assurément plus long que les trois heures déjà passées, même si les nombreux touristes nous distraient avec leurs selfies pris au bord du précipice. La randonnée en solitaire se termine au plus tard à partir de Rigi Staffel où affluent des flots de visiteurs venus des quatre coins du monde sur cette montagne de Suisse centrale tant appréciée pour la randonnée.

_mg_0511

Nous jouons des coudes pour atteindre l’antenne, où un panorama grandiose à 360° nous attend. Nous esquivons l’inévitable discussion sur les noms des 13 lacs et des innombrables sommets visibles pour nous rendre au Rigi Kulm Restaurant. En savourant un café, un dessert et une bière bien mérités, nous passons encore une fois en revue la randonnée et tombons d’accord: les jambes fatiguées, les estomacs lourds de fromage et les légers coups de soleil en valaient la peine. Même des Bernois de la vallée pensent que le Rigi vaut d’être découvert. Sur cette conclusion, nous prenons le train à crémaillère pour redescendre confortablement les 1414 mètres jusqu’à Vitznau.

_mg_0484

Informations détaillées à propos de la randonnée sur le Rigi à partir de Vitznau.

  • Départ: Embarcadère de Vitznau
  • Arrivée: Rigi Kulm (1797 m) et retour à Vitznau en train à crémaillère
  • Comment s’y rendre: depuis Lucerne, prendre le bateau jusqu’à Vitznau. Avec la Carte journalière Plus ou l’offre RailAway à prix réduit
  • Via: Gruebisbalm (904 m) – Romiti (1195 m) – Rigi Kaltbad (1436 m) – Rigi First (1480 m)
  • Durée: 4 h 30 env.
  • Dénivelé: 1414 m en montée et seulement 57 m en descente
  • Nombre de kilomètres: 10 km
  • Type de sol: 10% d’asphalte, sinon gravier
  • Difficulté: 
    tropfentropfentropfentropfen_grautropfen_grau
  • l’ascension ne se fait pas sans quelques gouttes de sueur, en raison de la chaleur au mois de septembre et des 1414 mètres de dénivelé.
  • Danger: 
    tropfentropfen_grautropfen_grautropfen_grautropfen_grau
  • chemin très calme jusqu’à Rigi Kaltbad, ensuite attention à ne pas vous faire blesser par une perche à selfie
  • Faune: ânes, chèvres, moutons, vaches, papillons
  • Flore: de nombreux colchiques d’automne, quelques gentianes et beaucoup de fleurs que je ne connais pas mais qui n’en demeurent pas moins jolies
  • À ne pas manquer: la vue sur les montagnes à couper le souffle, bien sûr
  • Restauration: de nombreux établissements typiques parsèment le chemin jusqu’au sommet, si bien que vous n’aurez pas le temps d’avoir faim ni soif

 

Carte journalière Plus.
Profitez de prix avantageux pour voyager avec vos amis et votre famille pendant l’automne: la carte journalière Plus est disponible du 19 septembre au 6 novembre 2016 pour les groupes de deux à quatre personnes. www.cff.ch/plus

 

2 articles