Voyage découverte au Pays des Trois-Lacs.

Deux langues, trois lacs, quatre cantons: le Pays des Trois-Lacs a plus d’un tour dans son sac.

Le Pays des Trois-Lacs s’étend d’Yverdon-Les-Bains, au sud-ouest, aux portes de Soleure, au nord-est. Son nom, si évocateur soit-il, ne suffit pas à traduire toute sa diversité. Car autour des lacs de Neuchâtel, de Morat et de Bienne se logent de vastes réserves naturelles, des villes modernes, des villages viticoles au charme enchanteur et la vaste plaine que l’on qualifie de «jardin potager de la Suisse».

Les bateaux voguant sur les lacs, les nombreuses possibilités de baignade et le mélange de français et d’allemand donnent un air de vacances à cette belle région. Nous vous proposons un tour d’horizon de quelques-uns de ses plus beaux sites.

Randonnée au fil de l’eau.

Le Chemin des Trois-Lacs ravira tous les amateurs de randonnée pédestre. Nous avons testé la troisième et dernière étape de cet itinéraire de 62 kilomètres au total. Entre Cudrefin et Morat, la région déploie toute sa diversité. Informations complémentaires, dénivelé et carte.

 

 

Péché gourmand: la boulangerie Aebersold à Morat.

La randonnée, ça creuse. Heureusement, celle-ci se termine à Morat, petite ville pittoresque au centre de laquelle se niche la fameuse boulangerie qui fabrique un minimum de 25 «Nidelkuchen» (gâteaux à la crème) par jour. Les meilleurs de la région, dit-on. Nous avons rencontré la patronne, Ulrike Aebersold, et dégusté sa savoureuse spécialité.

Le juste équilibre entre donner et recevoir: le domaine viticole Hämmerli à Anet.

À quelques encâblures de Morat, dans le petit village d’Anet, le domaine viticole Hämmerli produit des vins plusieurs fois primés. Cette petite entreprise familiale travaille en harmonie avec la nature. Nous avons interrogé Alicia Hämmerli sur les particularités de la terre viticole du Pays des Trois-Lacs.

 

Le Pays des Trois-Lacs est bien desservi par les transports publics: depuis Anet, nous rejoignons confortablement Cerlier, déjà cité lacustre au néolithique. Aujourd’hui, sur les rives tranquilles du lac de Bienne, c’est surtout le camping qui a les pieds dans l’eau, sous le regard bienveillant du Jolimont. En été, le site est idéal pour se baigner, faire du canoë, pique-niquer et manger du poisson. C’est aussi un bon point de départ pour une croisière en bateau, soit en direction de Biel-Bienne, soit en direction de Neuchâtel ou d’Yverdon-les-Bains via La Neuveville.

 

Le sud de la France en Suisse: Yverdon-les-Bains.

Terrasses de cafés, ruelles sinueuses, places ensoleillées où résonne le cri des mouettes: la petite ville d’Yverdon-les-Bains a des airs méditerranéens. Il ne lui manque que les embruns. Mais la plus grande station thermale de Suisse romande leur substitue d’autres remarquables atouts: des sources bienfaisantes riches en soufre et en magnésium, une magnifique promenade longeant le lac et un imposant château savoyard.

Rendez-vous sur CFF.ch pour découvrir d’autres idées d’excursion dans le Jura et le Pays des Trois-Lacs. 

51 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *