Voyagez malin avec la nouvelle appli Mobile CFF.

Qui se souvient encore des horaires de poche sur papier que l’on pouvait se procurer dans chaque hall de gare près des guichets? Ou des grands tableaux d’affichage à palettes qui se mettaient à cliqueter à intervalles réguliers pour afficher les départs et les arrivées? Ce temps n’est pas révolu depuis si longtemps, mais le smartphone a bouleversé nos habitudes de voyage.

Cela fait belle lurette que j’achète directement mes billets sur mon smartphone. Pour l’horaire aussi, j’ai pris l’habitude d’utiliser l’appli Mobile CFF. L’interface de l’ancienne appli ne semblait plus particulièrement innovante après toutes ces années, mais en tout cas, elle fonctionnait.

L’application vient d’être retravaillée. À première vue, on reconnait à peine l’appli. On remarque que l’interface a été repensée, et que les fonctions les plus utilisées sont affichées plus distinctement.

01-SBB-Mobile-App-Zugticket-Bestellung

De Zurich à Berne en un glissement de doigts.

Ce qui me plaît le plus, c’est l’horaire dit tactile: il suffit de faire glisser l’index entre les symboles de Zurich et de Berne et hop, les horaires correspondants s’affichent. Très malin!

Mais cette appli prometteuse saura-t-elle aussi fournir au quotidien des services aussi séduisants que son interface?Je décide donc de tester l’appli dès le lendemain pour voir ce qu’elle a vraiment dans le ventre. Il ne me faut pas plus d’une minute pour acheter mon billet pour Berne, transports locaux inclus. Pour les montants inférieurs à 40 francs, l’appli peut être paramétrée pour qu’il n’y ait pas besoin d’entrer à chaque fois le mot de passe. Ce qui permet d’économiser encore quelques secondes.

Où s’arrête la voiture-restaurant?

Le lendemain, j’ai un peu de retard, et je n’ai pas le temps d’acheter un capuccino en gare de Zurich. Je me rends directement au quai, et c’est seulement là que je réalise qu’en cette belle journée, je ne suis pas le seul à voyager. Le train direct de 8h32 est particulièrement apprécié des randonneurs qui gagnent la capitale pour prendre sans doute ensuite un train régional vers l’Oberland bernois.

02-Zugeinfahrt-Bern

Un coup d’œil aux détails du trajet dans l’appli, un glissement de doigt vers la gauche, et la composition du train pour aujourd’hui s’affiche. Avant même que le train n’entre en gare, je peux me placer vers le bon repère pour m’assurer une place assise en voiture-restaurant. Dans le cas présent, ce n’est pas une voiture-restaurant, mais un bistro Starbucks. Ça me va aussi. À l’étage supérieur, je m’installe pour travailler et déguste enfin mon capuccino.

Des données en temps réel de (presque) partout en Suisse.

Arrivé à Berne, je commence par chercher la sortie vers la gare de tramways. Avant, il fallait se renseigner soi-même pour savoir quelle ligne locale va au Parc aux ours, en consultant le panneau d’affichage ou en demandant directement au contrôleur.

04-Bern-Mobil

Désormais, l’appli Mobile CFF est alimentée chaque minute en informations en temps réel fournies par les entreprises de transport. Les compagnies BLS, Thurbo, le Chemin de fer rhétique et aussi Bernmobil envoient en continu les horaires de départ et d’arrivée actualisés. Mon trajet étant bref, je n’ai pas besoin de changer de tramway, mais je contrôle tout de même l’heure de départ du tramway: c’est exactement celle qui est indiquée dans l’appli.

05-Bern-Mobil

Un assistant de voyage numérique.

L’Altes Tramdepot, ancien dépôt de tramways situé juste à côté du Parc aux ours, est un endroit parfait pour travailler. Il y a le wifi gratuit, et le midi, on y déjeune très bien. J’ai encore un peu de temps pour regarder de plus près l’application.

Dans l’horaire tactile, j’ajoute des cases correspondant à mes destinations fréquentes. Mon appli connaît mon adresse, ce qui me permet de consulter d’un simple balayage d’écran l’horaire pour rentrer chez moi, quel que soit l’endroit de Suisse où je me trouve. J’ai déjà programmé aussi le trajet qui me ramènera chez moi à Zurich.

Le temps passe vite à Berne! Mon nouvel assistant de voyage m’envoie déjà une notification push: «départ dans 12 minutes sur la voie 7». Je traverse la pittoresque vieille ville de Berne pour retourner à la gare.

07-Bern-Mobil

Je ne me sens pas le moins du monde stressé. Car grâce à l’appli, je suis informé à l’avance du quai sur lequel je dois me rendre, et dans quelle zone les voitures de seconde classe s’arrêtent. Pas besoin de jeter le moindre regard aux écrans d’affichage: j’attrape mon train pour Zurich pile à l’heure.

03-Bahnhof-Bern-Anzeige

«Veuillez présenter vos billets s’il vous plaît!»

Dans mon enfance, il y avait encore les billets sur carton marron, que le contrôleur compostait manuellement. Aujourd’hui, dans ma voiture, un voyageur sur deux (dont moi) sort son smartphone de sa poche.

Visiblement, les billets papier sont en voie de disparition. L’agent de train devra-t-il à l’avenir changer son annonce? Voilà le genre de questions sur l’avenir de la mobilité qui m’occupe l’esprit pendant que je rentre à Zurich. Et j’en arrive à la conclusion suivante: avec la nouvelle appli Mobile CFF, de toute évidence, c’est une nouvelle ère du voyage en train qui s’ouvre.

09-SBB-Mobile-App-Billettkontrolle

 

22 pensées à “Voyagez malin avec la nouvelle appli Mobile CFF.

  1. Appli absolument pas aboutie On a oublié les détenteurs d’AG 2ème classe, les cyclistes, les automobilistes…. Il manque :
    Tous les surclassements
    Les réservations
    Les billets pour vélos
    Les P+R
    Les suppléments nuits
    Les foires
    et les billets étrangers

    Il vous reste encore pas mal de boulot avant que nous soyons 100% satisfait…

    Un responsable qualité du service.

    1. C’est vrai, appli absolument pas aboutie
      Impossible de faire un choix pour les achats, pas de billets pour les vélos, …
      Mettez-nous l’ancienne version à disposition ou vendez-nous les tickets dans le train sans supplément !

  2. Bonjour, j’ai mis à jour votre nouvelle application. J’ai déjà commander un billet de train pour demain matin,Au moment de me connecter on me note un code d’erreur NTW 509, je fais comment si demain matin j’ai un contrôle dans le train ?

  3. Bonjour,
    Avant la mise en ligne de la nouvelle application les prochains départs de l’arrêt / gare le plus proche étaient visibles sur l’écran de veille sans avoir à faire le code et ouvrir l’application. Cette fonction très pratique est-elle prévue dans cette nouvelle version?

  4. Cette application vous permet probablement d’acheter un billet pour vous rendre à Vladivostok par contre pour savoir à quelle heure partent les trains pour la localité d’à côté qu’est-ce que c’est lourd… et lent. Sans parler des erreurs xxx qui n’arrêtent pas de s’afficher sur votre écran.

  5. Pour être plus confortable d’utilisation, cette nouvelle application devrait pouvoir enregister le 1/2 tarif afin de ne pas obliger l’utilisateur de sortir sa carte du sac à chaque contrôle!

    1. Bonjour,

      Si vous avez acheté un billet en lien avec un abonnement enregistré sur un SwissPass, il vous suffira, à compter du 1er novembre 2016, de présenter votre billet sur l’appli. Vous devez pour cela avoir associé les données personnelles de votre compte CFF en ligne à votre compte SwissPass. Vous ne devrez normalement plus sortir votre carte SwissPass de votre poche.

  6. Après tout le tam tam fait sur cette nouvelle application, il y a un point IMPORTANT qui n’est pas résolu. En effet, il faut toujours sortir son Swisspass 1/2 tarif alors qu’il serait beaucoup plus simple que le contrôleur puiss tout en scannant voir que vous êtes en possession d’un swiss pass 1/2 tarif. Vous êtes incapables de sortir une application vraiment digne de ce nom.

    1. Bonjour,

      Si vous avez acheté un billet en lien avec un abonnement enregistré sur un SwissPass, il vous suffira, à compter du 1er novembre 2016, de présenter votre billet sur l’appli. Vous devez pour cela avoir associé les données personnelles de votre compte CFF en ligne à votre compte SwissPass. Vous ne devrez normalement plus sortir votre carte SwissPass de votre poche.

  7. Bonjour,

    l’ancienne application était très peu énergivore en terme de data. La nouvelle mouture consomme nettement plus. confirmez-vous cette constatation?

  8. Gros problème avec cette nouvelle appli qui vend par défaut des billets demi-tarif ! avec aucun moyen de changer en plus. je viens de me faire contrôler et j’en ai fait la démonstration au contrôle qui du coup ne ma pas donné d’amende (merci)

  9. La fonctionnalité de notification en cas de retard d’un train a disparue??
    De plus, hier matin le train Fribourg-Lausanne de 5h56 était en retard indéterminé puis est finalement parti avec 30 minutes de retard. Durant la période « retard indéterminé », l’application ne mentionnait pas un quelconque retard, comme si le train était à l’heure.

  10. je suis très très déçue de cette nouvelle application je souhaiterai conserver l’ ancienne
    Comment faire pour obtenir un numéro de contrat pour conserver l’ancien système
    Merci de me répondre

  11. La nouvelle application est vraiment une honte. Lorsqu’on procède à un changement de cette ampleur, on croit toujours que ce sera un changement pour le mieux. Mais c’est un vrai retour en arrière de plusieurs années. Voici une liste des fonctionnalités disponibles dans les anciennes versions et qui ont disparu.

    1. Dans l’horaire, pas moyen d’afficher les connexions qui permettent le chargement des vélos en libre service.
    2. Pas moyen de réserver des places de vélo dans les ICN.
    3. Pas d’achat de surclassement possible.
    4. Pas moyen de dissocier l’horaire de l’achat des billets. C’est le point le plus embêtant à mon sens. On a en effet souvent besoin d’acheter un aller simple qui ne s’affiche pas sur l’horaire (si l’on souhaite par exemple effectuer une partie du trajet le matin et la suite le soir). Pour un tel trajet, le billet de bout en bout est la plupart du temps moins cher (réduction kilométrique) que la somme des prix des tronçons qui le composent et dont l’affichage est possible un à un sur l’horaire.
    5. Pas moyen d’accéder à la fonction « achat simple » ou « billet communauté tarifaire » sans géolocalisation activée. Pas génial pour le respect de la vie privée.

    Réglez tout cela de toute urgence, ou bien mettez-nous l’ancienne version de l’App à disposition, ou encore renoncez à la facturation de suppléments ou autres amendes pour la vente des titres de transport à bord tant que ces problèmes ne seront pas réglés.

  12. bonjour,
    mon appli me fait acheter des billets 1/2 automatiquement. Effectivement je suis sans emploi actuellement, est ce pour cela ou bien dois je remettre 1/1?

  13. Bonjour,
    Tres bon travail mais dommage d’avoir les arrêts a proximité avec les heures de départs en Widget en ce qui concerne en tout cas iPhone.

  14. Nouvelle application fortement défectueuse! Pas de synchronisation avec le Ticket Shop, donc la moitié des billets achetés n’apparaissent pas! Il faut les imprimer! Bonjour le retour au 19ème siècle….

    1. Bonjour, le prix d’un billet deuxième classe pour un aller simple Fribourg–Morges s’élève à CHF 29.- (sans abonnement demi-tarif). Alors, pensez aux billets dégriffés lorsque vous achetez en ligne et sur portable.

      Meilleures salutations, Martina

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *